Six donateurs ont versé plus de 200 millions de dollars à l'ITT depuis le lancement du programme en 2008.

La Fondation Bill et Melinda Gates

Guidée par la conviction que tous les hommes sont égaux, la Fondation Bill et Melinda Gates se consacre à aider tous les êtres humains à mener une vie saine et productive. Dans les pays en développement, la Fondation s'emploie à améliorer la santé des habitants et à leur donner les moyens de ne plus souffrir de la faim et de la pauvreté extrême. Aux États-Unis, elle fait en sorte que toutes les personnes, et tout particulièrement les plus démunies, aient accès aux possibilités voulues pour réussir à l'école et dans la vie.

Le Department for International Development (DFID) du Royaume-Uni

Le Department for International Development (DFID) gère l’aide au développement du Royaume-Uni et mène la lutte du gouvernement britannique contre la pauvreté dans le monde. Le DFID travaille avec les gouvernements des pays en développement afin de les aider à donner à leurs citoyens les plus pauvres et les plus défavorisés les moyens de se sortir de la pauvreté en leur fournissant des services de santé et d’éducation adéquats et en favorisant une bonne gouvernance et une croissance économique équitable.

La Fondation William et Flora Hewlett

Depuis 1967, la Fondation William et Flora Hewlett octroie des subventions dans le but d’aider à résoudre les problèmes sociaux et environnementaux aux États-Unis et ailleurs dans le monde. La Fondation administre des programmes de financement dans les domaines de l’éducation, de l’environnement, au développement des populations, des arts du spectacle et de la philanthropie et accorde également des subventions aux communautés défavorisées de la baie de San Francisco.

Le Centre de recherches pour le développement international (CRDI)

Le Centre de recherches pour le développement international (CRDI), organisme canadien, appuie des travaux de recherche dans les pays en développement afin d’y favoriser la croissance et le développement. Il veille aussi à promouvoir la diffusion des connaissances ainsi acquises auprès de responsables des politiques, de chercheurs et de collectivités de par le monde. Il en résulte des solutions locales, novatrices et durables qui favorisent le changement en offrant des choix aux personnes qui en ont le plus besoin.

L’agence norvégienne de coopération pour le développement (NORAD)

Avec une mission vouée à l’assurance de la qualité de l’aide au développement, l’agence norvégienne de coopération pour le développement (NORAD) fournit de l’aide dans le but d’habiliter les récipiendaires à atteindre leurs propres buts de développement. L’agence est rattachée au ministère norvégien des Affaires étrangères et se focalise sur le soulagement de la pauvreté et sur la promotion du changement sociétal. NORAD fait ceci à la fois en subventionnant des ONG et en menant sa propre recherche et ses propres projets.

La Direction générale de la coopération internationale (DGIS) des Pays-Bas - Phase 1 seulement

La Direction générale de la coopération internationale (DGIS) des Pays-Bas est chargée de la politique de coopération au développement du pays, de sa coordination, de sa mise en oeuvre et de son financement. Les Pays-Bas travaillent avec les gouvernements d’autres pays et avec des organisations internationales comme les Nations Unies, la Banque mondiale et l’Union européenne. L’égalité entre les sexes, la lutte contre le sida, l’éducation, le développement économique durable et l’environnement sont parmi les sujets auxquels s’intéresse la DGIS.

Français