Erika Malich

Agente de gestion de programme
Ottawa

Erika est Agente de gestion de programme à l’Initiative Think tank et a également été boursière de recherche pour l’année 2016 avec l’Initiative où elle a mené une étude sur les liens entre la recherche et les politiques et l’accessibilité de la recherche au Pérou. Erika possède une maîtrise en Gouvernance globale avec une spécialisation sur la gouvernance environnementale du Balsillie School of International Affairs de l’Université de Waterloo, ainsi qu’un baccalauréat en Affaires publiques et gestion des politiques avec une spécialisation en études du développement de l’Université Carleton. Avant de se joindre à l’ITT, Erika a fait de la recherche sur la santé internationale pour le Centre for International Governance Innovation (CIGI) et a travaillé en tant qu’Agente de promotion de la réglementation et conformité pour Environnement Canada afin de promouvoir l’application de la réglementation sur la faune.

Posté sur
on Juillet 11, 2019
Dans ce blogue, Erika Malich décrit l’approche QR+, une approche plus globale d’évaluation de la « qualité de la recherche » – c’est-à-dire une approche qui prend en compte la sexospécificité en tant que partie intégrante de l’évaluation. Elle inclut ses réflexions sur ce que les discussions entre les participants ont mis en évidence en ce qui concerne les éléments à prendre en compte pour intégrer la sexospécificité dans la recherche.
Posté sur
on Mai 31, 2019
Dans ce blog, Erika Malich explique en quoi l'engagement et la responsabilisation des jeunes leaders dans les think tanks constituent un moyen précieux d'améliorer leurs connaissances et leurs compétences, ainsi que leur rôle dans les institutions pour lesquelles ils travaillent.
Posté sur
on Décembre 12, 2018
Cet article présente un aperçu des réflexions personnelles sur le festival de la Semana de la Evidencia au Pérou
Posté sur
on Novembre 7, 2018
TTI annonce les 2018 jeunes leaders sélectionnés pour le programme de bourses OTT-TTI
Posté sur
on Octobre 5, 2016
Nous ne pouvons pas attendre des responsables politiques qu’ils sachent quelles politiques sont idéales pour un contexte donné – pour prendre de meilleures décisions, ils ont besoin de données probantes.