Image Credit: Matt Scandrett - flickr

Par l’intermédiaire du projet Young Lives [Vies jeunes], l’Ethiopian Development Research Institute (EDRI) mène des travaux de recherche socioéconomique à long terme dans le but de promouvoir des politiques d’aide sociale pour les enfants les plus défavorisés d’Éthiopie.

CONTEXTE —Malgré l’aide internationale et une croissance économique durable, trente pour cent des Éthiopiens vivent avec moins de 1,25 $ US par jour. Le niveau élevé de la pauvreté en Éthiopie a un impact négatif considérable sur les enfants. Ces derniers constituent le segment démographique le plus important d’Éthiopie et sont donc fortement touchés par les conséquences lourdes et irrémédiables de la pauvreté. La pauvreté extrême, la malnutrition, le travail des enfants et le faible degré d’alphabétisation représentent, par conséquent, des menaces pour la survie et le développement des enfants.

Le projet Young Lives, une étude internationale sur la pauvreté infantile, coordonnée par le département du Développement international de l’université d’Oxford, a permis à l’Ethiopian Development Research Institute (EDRI) de s’impliquer dans des travaux de recherche concernant cet important sujet. Le projet Young Lives suit le changement de vie de 12 000 enfants en Éthiopie, en Inde, au Pérou et au Vietnam depuis 15 ans et est unique dans le sens où il relie directement les bases factuelles de la recherche aux décisionnaires et planificateurs et ce, dans les pays où sont menées les études et à l‘échelle internationale.

CE QUE l’EDRI A FAIT —L’EDRI est un institut gouvernemental semi-autonome dédié à la recherche sur le développement. Ses travaux portent sur le développement de l’économie éthiopienne, et notamment sur la pauvreté, l’agriculture, le développement rural ainsi que la modélisation et l’analyse macroéconomiques. Pour l’étude Young Lives, l’EDRI a entrepris de suivre le développement de 3 000 enfants en Éthiopie sur 15 ans, de leur plus jeune âge à l’âge adulte. L’Institut a entrepris de procéder à cinq campagnes de collecte de données provenant de 3 000 enfants et d’apporter aux décisionnaires et aux partenaires du développement des connaissances précises sur le changement des profils des enfants pauvres.

Au début, cette étude considérait deux groupes d’enfants : le premier incluait 2 000 enfants nés en 2001/02 et le second, 1 000 enfants nés en 1994/95. L’EDRI s’est appuyé sur des enquêtes menées à grande échelle auprès des ménages concernant les enfants et le personnel aidant, ainsi que sur des interviews approfondies, des travaux d’équipe et des études de cas d’enfants, de parents, d’enseignants et de représentants de la communauté. Les enquêtes ont été menées en 2002, 2006, 2009 et 2013, et une cinquième est prévue pour 2016.

Les travaux de recherche, qui font partie d’un processus continu, ont donné lieu à la rédaction de documents de travail, de notes techniques, de notes d’orientation, d’articles de journaux, de rapports nationaux et d’études de cas sur l’impact et l’apprentissage. En outre, à chaque conclusion d’enquête, des forums de discussion ont eu lieu à l’échelle locale et internationale dans le but de communiquer les résultats aux spécialistes, aux décisionnaires, aux parlementaires et aux parties prenantes du développement.

RÉSULTAT —L’EDRI est engagé dans ce projet depuis maintenant sept ans. En collectant des informations sur les circonstances matérielles et sociales des enfants pauvres d’Éthiopie, mais également sur leurs perceptions et leurs aspirations, il a pu explorer les causes et les conséquences de la pauvreté infantile et planifier des réponses politiques appropriées. De manière générale, les résultats des enquêtes et les rapports, ainsi que les forums de discussion, ont généré des idées fondamentales pour les décisionnaires dans le domaine de l’éducation, de la nutrition, de la santé, de la réduction de la pauvreté et du développement des jeunes. Par exemple, dans le secteur de l’éducation, les travaux de recherche ont démontré qu’il existait un fort besoin en éducation préscolaire publique en Éthiopie, accessible à ce jour dans les zones urbaines seulement et souvent proposée par le secteur privé à la classe moyenne et aux cibles à revenus supérieurs.

La première enquête a conduit les décisionnaires à inclure le développement des jeunes et la réduction de la pauvreté dans la Stratégie de réduction de la pauvreté (Poverty Reduction Strategy Paper - PRSP) de l’Éthiopie et à en faire des piliers de cette stratégie, prouvant ainsi l’impact des travaux de recherche. La deuxième série d’enquêtes a façonné le Plan pour le développement et l’éradication accélérés et durables de la pauvreté (Plan for Accelerated and Sustainable Development and Eradication of Poverty) et la seconde génération du PRSP sur l’aide sociale à l’enfance. Á la suite de ces enquêtes, un chapitre sur l’aide sociale à l’enfance a été inclus dans ce plan pour la première fois. La troisième série d’enquêtes a, à ce jour, contribué au Plan de croissance et de transformation (Growth and Transformation Plan) continu (2001-2015) et au programme de protection sociale national.

Par ailleurs, un réseau national connu sous le nom de Child Research and Practice Forum s’est développé qui démontre les efforts collectifs soutenus visant à réduire la pauvreté infantile. Il comprend le ministère des Affaires des femmes, des enfants et des jeunes, l’UNICEF et Save the Children. Ce forum a débuté en septembre 2010 avec pour principal objectif de relier les travaux de recherche, la pratique et la politique. Il accueille chaque mois un déjeuner-colloque pendant lequel les travaux de recherche sur les enfants sont présentés à des participants engagés dans ce débat et cette discussion.

Pour en savoir plus sur l’EDRI consulter le www.edri-eth.org

Renseignements de base

Date Established:
1999

Addis Ababa, Ethiopia
Google Map of 9.02274,38.74680