Image Credit: Land Rover Our Planet - flickr

La recherche sur les mécanismes de marché effectuée par le Center for Study of Science, Technology and Policy (CSTEP) aide l’Inde à répondre à la demande croissante d’énergie avec plus d’efficacité.

CONTEXTE —La croissance économique rapide que connaît l’Inde s’accompagne d’une hausse de la demande d’énergie qui contribue à accroître les émissions de gaz à effet de serre, ainsi que les inquiétudes face aux répercussions négatives sur les secteurs vulnérables au climat tels que l’agriculture, l’eau et la foresterie. Afin de remédier à cette situation, l’Inde a établi un plan d’action national d’adaptation aux changements climatiques, le National Action Plan for Climate Change 2008-2017. Le plan comporte huit missions nationales, parmi lesquelles la mission nationale pour l’accroissement de l’efficacité énergétique, qui comprend quatre mécanismes de marché permettant d’ouvrir des possibilités dans ce domaine.

CE QUE LE CSTEP A FAIT —Le CSTEP a collaboré avec le Bureau de l’efficacité énergétique de l’Inde à la conception de son mécanisme Perform, Achieve and Trade (PAT), lequel favorise l’efficacité énergétique auprès des grandes industries consommatrices d’énergie en leur permettant d’échanger des certificats d’économie d’énergie. Le CSTEP s’est employé en particulier à élaborer des normes de consommation d’énergie à l’intention des industries du ciment, du fer et de l’acier. Dans le cadre de ses travaux, le CSTEP a également mené une étude pour réévaluer le potentiel qu’offre l’énergie éolienne. À cette fin, il a communiqué directement avec de multiples intervenants, notamment des représentants du gouvernement, des manufacturiers, des associations industrielles, des universitaires et des organisations non gouvernementales.

Le CSTEP a enrichi ses recherches en organisant des réunions qui lui ont servi à sensibiliser les participants au mécanisme PAT et à améliorer la méthodologie proposée à cet égard. Ces réunions, d’autres discussions et les dossiers que le CSTEP a préparés ont été essentiels à la définition de certains des objectifs du mécanisme PAT. Le Centre a également joué un rôle important en transmettant les inquiétudes formulées par les industries au gouvernement et en aidant à y remédier.

RÉSULTAT —Les travaux du CSTEP ont aidé le gouvernement de l’Inde à concevoir et à mettre en oeuvre le mécanisme PAT, le premier mécanisme de marché du genre en Inde. Le gouvernement prévoit aussi en élargir la portée en l’appliquant à d’autres secteurs et à d’autres industries. De plus, les travaux du CSTEP dans le domaine de l’énergie éolienne ont amené le gouvernement à annoncer la création de la mission nationale pour l’énergie éolienne, laquelle devrait favoriser la production de cette forme d’énergie.

Le CSTEP s’emploie actuellement à élaborer une plateforme informatique d’aide à la prise de décision qui permettra la modélisation de scénarios énergétiques et l’étude de leurs effets sur l’économie, l’environnement et la sécurité de l’Inde. Cette plateforme entend aider les responsables des politiques à examiner des stratégies énergétiques à long terme et la faisabilité de la production d’énergies renouvelables. La Commission de la planification de l’Inde a pris connaissance des capacités de la plateforme et elle s’est dite intéressée à l’utiliser pour élaborer un modèle de prévision énergétique nationale.

Pour en savoir plus sur le CSTEP, consulter le www.cstep.in

Renseignements de base

Date Established:
2005

« COMME L’INDUSTRIE DU CIMENT PRÉVOIT ADHÉRER AU PROGRAMME PAT, LE RAPPORT DU CSTEP LUI SERA UTILE POUR ÉVALUER LA VIABILITÉ DES INTERVENTIONS TECHNOLOGIQUES. JE FÉLICITE LE CSTEP POUR CE TRAVAIL. » — Ajay Mathur, Alors Directeur Général du Bureau de L’efficacité Énergétique du ouvernement de l’inde
Bangalore, India
Google Map of 12.97160,77.59460