COP21

La Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques de 2015 (connue sous le nom de COP21) se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre. Cette 21e Conférence des Parties à la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques revêtira une importance particulière. Les États membres s’efforceront d’y conclure un nouvel accord international sur le climat, applicable à tous les pays, visant à empêcher les températures mondiales d’augmenter de plus de 2 °C.

Les think tanks sont des outils privilégiés de changement positif dans leurs sociétés et, partout dans le monde, ils s’efforcent d’atténuer les effets dévastateurs des changements climatiques. À ce jour, nous savons qu’au moins cinq des think tanks financés par l’Initiative Think tank assisteront à la COP21 de cette année. Parmi celles-ci, mentionnons :

D’autres think tanks ont fait partie intégrante des discussions sur les contributions prévues déterminées de leur pays respectif, où les pays expriment leurs prévisions de contribution à l’atteinte de l’objectif de la Conférence (maintenir le réchauffement global en deçà de 2 °C). Par exemple, l’Institute of Economic Affairs du Ghana a aidé à formuler des recommandations du gouvernement de ce pays, en dressant la liste des actions des gouvernements ouest-africains, qui a été présentée à la conférence de mai 2015.

Deux institutions tiendront (ou y participeront) des activités officielles en marge de la Conférence des Parties :

  • Vendredi 4 décembre 2015 (de 16 h 45 à 18 h 15) : Concevoir des politiques d’adaptation équitables – Normes communes d’adaptation (organisé par le SDPI)
  • Vendredi 11 décembre 2015 (de 13 h 15 à 14 h 45) : Financement national et apprentissage sur le climat essentiel à l’INDC du Ghana (présenté par ISSER)

Pour de plus amples renseignements, consultez la liste des activités parallèles officielles de la CCNUCC (en anglais seulement).

 

Tags